Contact
ENFANTS

Dys et tda : Comment aider son enfant

C’est un article qui va évoluer en fonction de notre parcours…

Quand on a découvert que Stitch n’arrivait pas bien à lire, qu’il avait de grandes difficultés malgré ses gros efforts.

Il a fallu du temps, de la compréhension sur ce qui nous tombait sur la tête .

Tout d’abord j’ai beaucoup pleuré, puis je me suis dis il se bat alors nous aussi!

Avec l’aide de l’orthophoniste et l’équipe enseignante nous avons tout mis en oeuvre pour l’aider du mieux que nous pouvions.

Il y a eu tout d’abord le Gevasco et ensuite la demande à la MDPH (je vous en parlerais dès qu’on en saura plus).

Et les livres, je me suis beaucoup documentée via des groupes sur facebook, mais aussi grace à des livres à la bibliothèque.

TDA : Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) se caractérise par une inattention, de l’impulsivité (“l’action précède la réflexion”), et de l’hyperactivité ou agitation motrice non contrôlée.

Il se développe chez un enfant intelligent, sans qu’une maladie neurologique ou psychiatrique l’explique exclusivement.

On retrouve souvent d’autres troubles, associés ou partie intégrante du TDA/H, dont des troubles des apprentissages.

Le TDA/H entraîne très souvent des difficultés scolaires.

DYS : ’appellation “Dys” désigne l’ensemble des “troubles spécifiques du langage et de l’apprentissage”.

Ils ne sont pas imputables à des troubles sensoriels ou moteurs, mais sont liés à un dysfonctionnement de certains circuits neuronaux.

Ils peuvent affecter une ou plusieurs fonctions cognitives: langage oral, écrit, compétences arithmétiques ainsi que la coordination des gestes.

Ces troubles peuvent avoir des conséquences invalidantes pour l’enfant: 

problèmes de mémoirelenteurfatigabilitéanxiétéparfois agressivité voire rejet vis-à-vis de l’école.

se documenter !

Dont SOS mon enfant est Dys des éditions Hachette

C’est un livre que j’ai emprunté à la bibliothèque de ma ville et qui est devenu ma “bible”, j’ai pu le trouver d’occasion.

On retrouve des conseils pratiques pour aider son enfant, mais aussi nous aider à mieux le comprendre.

Des témoignages de parents qui m’ont fait un bien fou, mais aussi d’enfants et d’enseignants.

Mais aussi des zooms sur chaque trouble dys et ses spécificités neurologiques.

Des questions réponses sur les diffrérents troubles de l’apprentissage à l’école et les solutions pour balayer chaque obstacle qui se dresse sur notre chemin.

J’ai pu découvrir la méthode Ron Davis

Je vais essayer de me procurer le livre

Ron Davis, sévèrement dyslexique encore à l’âge adulte, trouva le moyen de « corriger » sa propre dyslexie avant même d’avoir élaboré la moindre théorie sur le sujet.

Bien qu’il ait un QI confirmé de 160, il avait accepté le fait qu’il ne pourrait jamais lire ou écrire sans un combat de Titan, parce-qu’il avait un problème sérieux avec son cerveau.

L’ingénieur qu’il est devenu a vu en sa dyslexie un don, en effet il a remarqué que ceux qui en souffrent possèdent pour la plupart des aptitudes singulières, une intuition très développée, une pensée plus vive que celle de la moyenne des gens….

Il a découvert que l’on pouvait inverser le processus, prendre le contre-pied de ce handicap et l’utiliser pour le transformer en moteur de réussite.

Les frustrés de la parole aisée, les handicapés de l’écriture facile, ceux qui mélangent lettres et mots depuis l’enfance ou s’empêtrent dans l’expression de leur pensée vont se découvrir ici des atouts insoupçonnés. 

Aider notre enfant à dépasser ses difficultés dans son quotidien.

Stitch malgré ses difficultés est un petit garçon qui ne lâche rien!

Il doit redoubler d’éfforts et cela me déprime de le voir se battre comme ça avec un résultat qui n’est pas à la hauteur de son implication… il mériterait tellement plus!

Se tourner vers des associations

C’est ma soeur qui m’en a parlé et c’est vrai que je n’y avais pas pensé…

Et surtout je ne savais pas qu’il existait, je vais très bientôt à ma première réunion et je vous expliquerais tout!

Et vous comment faites- vous pour aider votre enfant et garder le moral?

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.