Coucou à tous. Je suis l’heureuse mamie de petit Stitch, j’ai 53 ans et suis raide dingue de mon petit fils. Des problèmes de santé m’ont obligée de cesser mon activité professionnelle, et petit Sitch me permet de surmonter tout ça. Dans mes chroniques, je vous ferais part de tout ce que je vis et fais avec mon petit Loulou, et partager ma joie d’être grand mère
 
Aujourd’hui, je vais vous parler du jour où je suis devenue mamie. Ma fille nous avait averti qu’elle partait à la maternité. Je dois vous dire que je n’ai pas dormi de la nuit, parce que je sais pas si vous avez vu, c’est toujours le soir ou la nuit que les mamans partent à la maternité ! J’attendais des nouvelles, car je m’inquiétais pour mon bébé qui allait mettre au monde un bébé. C’est un sentiment difficile à expliquer. Quand vous devenez maman, vous savez que c’est pour la vie, et peu importe l’âge de votre enfant, même si elle est devenue une femme qui vit sa vie sans vous, c’est toujours au fond de votre coeur le bébé que vous avez porté 9 mois et que vous avez mis au monde. Donc je ne dormais pas, et voilà que je reçois un texto Stitch est né, c’est une belle petite crevette rose de 2 kilos 6.
Je ne pourrais vous décrire mes sentiments à ce moment là, j’ai vite réveillé mon mari, nous étions tellement heureux, notre petite fille était maman, et nous étions grand-parents d’un petit garçon. C’est à ce moment que je me suis rendue compte que la vie passe trop vite, et qu’on ne profite pas assez des bons moments. Mon mari ne tenait pas en place, il voulait aller voir tout de suite son petit fils, malgré son impatience, on a du attendre l’après midi pour faire connaissance avec petit Stitch .
Pour moi ça a été un moment merveilleux et magique, voir ce petit bout, qui était la continuité de mon couple, du couple de ma fille c’était indescriptible. Surtout que Stitch ressemblait beaucoup à sa maman. J’avais l’impression de retourner 25 ans en arrière ! Devenir grand mère a été vraiment un moment très fort dans ma vie de femme. Je n’ai pas eu l’impression de vieillir, au contraire, la vie reprenait, surtout que Stitch est né à un moment où j’ai eu mes ennuis de santé.
Malgré eux, je suis heureuse, Stitch me permet de regarder l’avenir avec confiance et joie. Quand je le vois, j’oublie tout, je l’appelle souvent mon petit médicament sur patte. Il a ensoleillé ma vie, comme la naissance de mes filles. Pour moi,sa présence est synonyme de joie, de bonheur. Et dire que bientôt j’aurai un autre petit Stitch à aimer et câliner. Bonne journée à tous
Un grand merci à nini-wanted pour les illustrations
et le temps qu’elle m’a accordée je vous invite à visiter son blog !

3 thoughts on “La chronique de mamie Stitch #3”

  1. larticle de mamie stich ma fait pleuré c'est malin maintenant car ma pose dejuener est finit !!! ma pauvre maman n'est plus de ce monde et n'a pas vécu ce sentiment mais j'espère le vivre quand me puce sera grande et qu'a son tour sera maman j'ai encore le temps c'est encore un bebe d'amour

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :