Mes lectures,  remarques 50 nuances de Grey
Mes lectures, remarques 50 nuances de Grey
J’ai partagé ici sur le blog mes lectures et je n’ai eu aucune remarque négative, c’est vrai chacun est libre d’aimer ou non certains livres c’est notre droit, mais quand ce sont des proches, la famille des amis…comment comprendre le regard qu’ils nous portent en fonction de nos lectures et cela a commencé avec la saga 50 nuances de Grey.

Je n’ai pas vraiment de style de roman, avant de choisir ma lecture je lis toujours les mots de l’auteur de quoi il parle pour me donner une idée si je vais aimer ou non, puis je regarde aussi souvent les commentaires, mais je suis quand même très roman d’amour.

J’ai 29 ans et j’aime lire des romans érotiques ( je ne lis pas que ça non plus) en ce moment c’est la grande mode, tout comme à la période des Angéliques, la chance que nous avons aujourd’hui c’est que nous pouvons en parler librement sans avoir peur d’être jugé quoi que… c’est ce que je croyais… peut être retournons nous en arrière au lieu d’évoluer ?

parmi les jugements que j’ai pu entendre de certaines personnes( j’essaye d’être au plus proche de leur mots), j’ai eu droit à ” ce qui lisent ce style de roman doivent vraiment se faire chier au lit” ou encore “je ne comprends pas que l’on puisse aimer ce genre de livre ou il y a du sexe de partout” ” c’est du porno en livre” , mais si un homme regarde du porno c’est autre chose…

Bref quelques chiffres

6 femmes sur 10 admettent d’avoir lu au moins un livre érotique au cours de leur vie, il s’est écoulé plus de 70 millions de livres de 50 nuance de Grey dans le monde en 2012 ( je n’imagine pas aujourd’hui avec la sortie du film) c’est le premier qui a été téléchargé 1 millions de fois sur e-book.

Il s’avance lentement vers moi. Sûr de lui, sexy, le regard de braise. Mon cœur se met à battre plus fort. Mon sang bouillonne, le désir monte comme une boule humide et chaude dans mon ventre.

CINQUANTE NUANCES DE GREY, TOME

Ces fantasmes n’empêchent pas les femmes modernes de vouloir mener une vie professionnelle épanouissante, d’être indépendantes et de refuser la domination masculine… dans leur vie sociale. «Ce ne sont pas des désirs contradictoires, estime Elisa Brune, auteur de La Révolution du plaisir féminin (éd. Odile Jacob). Il y a en chacun un moi rationnel, un moi émotionnel et un moi érotique qui a été nié pour les femmes pendant des siècles. Elisa Brune  sources

Je suis d’accord avec Elisa Brune et je rajouterais que comme toutes celles qui lisent des romans érotiques ( ou non), nous avons aussi (comme les hommes d’ailleurs) des désirs et des besoins, des fantasmes, des passions, nous travaillons, nous avons des enfants, nous sommes aussi indépendantes!

NOUS SOMMES DES FEMMES !!!!!

5 thoughts on “Mes lectures, remarques 50 nuances de Grey”

  1. Bah moi aussi je lis des livres érotiques et moi aussi j’aime bien et pourtant au lit tout va bien avec ConjointChéri.
    Je pense que certaines personnes ne sont pas très ouvertes et toujours dans le jugement.
    Mais bon, ce que pensent les autres, c’est leur problème, pas le nôtre 😉

  2. Et oui nous sommes des femmes de 2015 lol et moi aussi je lis des roman érotiques et avec l’amoureux tout se passe très bien dans notre intimités. Les personnes qui font ce genre de remarque j’en ai eu et je les prends plus comme de la jalousie

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :