FEMME

Sensibiliser la prévention aux cancers gynécologiques : le cancer des ovaires

C’est vrai que je parle très peu de mon travail…

Par pudeur, mais aussi parce que jusqu’à présent je n’osais pas !

Pourtant je pense que je peux apporter à mon niveau des réponses.

Et surtout vous rappeler combien la prévention peut être très importante pour votre santé !

Mais où je travaille ? 

Je travaille dans un établissement hospitalier de lutte contre le cancer

Depuis 13 ans, je n’ai pas vraiment de poste/ de fonction, je ne suis pas AS et je ne suis pas secrétaire non plus.

Et je suis un mixte des deux si je devais « choisir », j’ai appris sur le tas !

Je suis rentrée sans diplôme, mais avec une force d’apprendre.

L’école et moi cela a toujours été compliqué, mais le monde du travail ne m’a jamais fait peur.

Et ce mois de Septembre est l’occasion pour moi de vous parler du ruban Turquoise

Et je vous parlerais également d’octobre Rose!

Ce ruban symbolise les troubles anxieux et compulsifs et le cancer des ovaires.

Et c’est le mois de sensibilisation et de prévention des cancers gynécologiques

Le cancer des ovaires, qu’est-ce que c’est ?

les cancers ovariens sont des tumeurs épithéliales, ou adénocarcinomes . Elles se développent à partir des cellules superficielles des ovaires.

Les adénocarcinomes touchent davantage les femmes ménopausées et leur diagnostic est souvent tardif.

Plus rarement, les cancers ovariens naissent des cellules impliquées dans la production des ovules.

Il s’agit alors de tumeurs « germinales ».

Elles concernent généralement les femmes non-ménopausées.

Quelques chiffres

Le cancer de l’ovaire est le 7ème cancer le plus fréquent et la 4 ème causes de décès de cancer chez la femme.

Il faut savoir que chaque année environ 5 200 nouveaux cas sont diagnostiqués en France.

Et malheureusement ce cancer est détecté le plus souvent à un stade évolué…

C’est pourquoi il est important d’en connaître les principaux symptômes et la conduite à tenir en cas de doute….

Attention ce que je vous dis n’est qu’à titre indicatif, il est préférable de consulter et de ne pas hésiter à en parler à votre gynécologue ou médecin traitant.

Et à savoir aussi que la majorité des femmes présentant ces symptômes n’auront pas de cancer des ovaires, mais il vaut mieux toutefois en parler avec un médecin.

Une douleur pelvienne ou abdominale persistante

Ballonnements et/ou flatulences

Mictions (besoin d’uriner) plus fréquentes ou plus urgentes, voire une incontinence urinaire

Difficultés à manger ou à ressentir la sensation de satiété

Troubles ou changements digestifs

En conclusion il est important de rappeler qu’il est nécessaire de consulter régulièrement, une fois par an, son gynécologue.

On en parle beaucoup moins, mais on déplore environ 3500 décès annuels car environ 3 cancers des ovaires sur 4 sont découverts à un stade trop avancé.

La prévention est vraiment importante il ne faut pas hésiter à en parler à échanger entre femme.

Vous connaissiez la couleur du ruban pour le cancer des ovaires?

You Might Also Like...

5 Comments

  • Reply
    maman et sa chipie
    septembre 24, 2019 at 10:18

    Merci beaucoup pour ce rappel très utile et bien souvent oublié.

  • Reply
    Girls n Nantes
    septembre 24, 2019 at 10:43

    coucou

    non je ne connaissais pas
    on m en a enlevé un suite à une tumeur mais non maligne et j ai de l endométriose sur le restant alors je suis surveillée à fond ouf :)

  • Reply
    BEJIINE*S
    septembre 24, 2019 at 18:12

    Merci pour cet article qui permet de rappeler qu’il est important de consulter régulièrement son médecin.

  • Reply
    Eléonore - La P'tite Brune
    septembre 24, 2019 at 22:12

    Cet article est tellement pertinent ! J’espère qu’il permettra à certains d’ouvrir les yeux sur ce sujet

  • Reply
    Maeva MummyBenti
    septembre 26, 2019 at 21:51

    Article intéressant et écrit d’une manière qui nous parle à toutes, merci pour ce rappel, ce sujet me touche particulièrement et c’est agréable d’avoir des précisions et avis de toutes les personnes gravitant d’une manière ou d’une autre autour de ces maladies…

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.