Coucou à tous. Je suis l’heureuse mamie de petit Stitch, j’ai 53 ans et suis raide dingue de mon petit fils. Des problèmes de santé m’ont obligée de cesser mon activité professionnelle, et petit Sitch me permet de surmonter tout ça. Dans mes chroniques, je vous ferais part de tout ce que je vis et fais avec mon petit Loulou, et partager ma joie d’être grand mère
 
 
Mon petit Stitch a la passion des trains. Sa chambre donne sur une petite voie ferrée, avec des voies de garage où on nettoie les trains, et j’ai eu le malheur, depuis qu’il est tout petit de lui montrer les trains. Depuis, dès que j’arrive chez lui, après m’avoir fait un gros bisou
baveux comme je les aime, il me prend la main et m’emmène dans sa chambre en me disant train, train.
Je le prends dans mes bras, et quand il y a un train de garé, il a un merveilleux sourire, je ne vous dis pas quand il y a un train qui passe !!!
 Pour Noël, il a eu le circuit de train, et il adore que nous jouions ensemble. Imaginez vous une quinquagénaire assise par terre et qui fait avancer un train en disant “tchou tchou” mais pour mon petit Stitch je suis prête à tout.
Plus tard, c’est sûr il va travailler à la S.N.C.F !!! Pourquoi par directeur de la S/N.C.F. et tout ça grâce à mamie qui lui a montré les trains quand il était tout petit. Bon j’en ai deux qui me remercient pas trop d’avoir eu cette idée de lui montrer les trains par la fenêtre c’est ses parents, parce que moi c’est occasionnel, je ne suis pas tout le temps avec lui, mais eux les pauvre !! surtout sa maman qui a du mal à le porter maintenant.
J’aimerais l’emmener faire une balade en train, mais bon, c’est d’abord à ses parents de le faire. Mais dès que ce sera fait, mamie l’emmènera faire un grand voyage en train. Comme si ses parents étaient d’accord !! mais c’est bon de rêver !!!
 bonne journée à tous
Un grand merci à nini-wanted pour les illustrations
et le temps qu’elle m’a accordée je vous invite à visiter son blog !

One thought on “La chronique de mamie Stitch #2”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :