Coucou à tous. Je suis l’heureuse mamie de petit Stitch, j’ai 53 ans et suis raide dingue de mon petit fils. Des problèmes de santé m’ont obligée de cesser mon activité professionnelle, et petit Stitch me permet de surmonter tout ça. Dans mes chroniques, je vous ferais part de tout ce que je vis et fais avec mon petit Loulou, et partager ma joie d’être grand mère
Coucou à toutes et à tous. Aujourd’hui, je ne vais pas vous raconter un moment avec Stitch, mais juste vous dire combien je l’aime, et combien il m’a apporté. J’ai appris que j’allais être grand mère en revenant du bloc opératoire où j’avais subi une intervention chirurgicale, intervention qui n’a pas été un succès puisque je suis repassée sur le billard l’année suivante où là j’ai quand même eu une amélioration, mais depuis ce n’est pas la grande forme, mais bon j’essaie de m’accrocher, surtout depuis que Stitch est né. Je vous rassure mes problèmes de santé ne sont pas graves, dans le sens qu’ils ne mettent pas ma vie en danger, ce sont plutôt des problèmes mécaniques, mais qui ont bien changé le cours de ma vie.
Avec Stitch, il y a une communication, un partage, c’est difficile à vous expliquer, mais on dirait qu’il me comprend, et qu’il voit quand je ne vais pas bien, il vient alors vers moi et me fait un énorme câlin qui vaut tous les médicaments du monde. Depuis toute jeune, j’ai toujours eu un caractère fort. J’ai eu mon lot de chagrins, de peines, j’ai toujours fait face. Mais en ce moment c’est pas le top, mais si je tiens le coup, c’est que j’ai dans ma vie un petit bonhomme de moins d’un mètre qui tient une grande place dans mon coeur, et ce petit bonhomme me fait sentir que je compte beaucoup pour lui. Je n’ai pas eu la chance de connaître mes grands parents qui sont partis alors que j’étais enfant, et je veux que mon petit Stitch ait plein de souvenirs avec moi, les chansons que je lui chantais quand il était petit, les fous rires, les matchs de foot, les secrets que nous partagerons quand il sera plus grand, le nom de ses petites copines, ses peines, ses joies.
Je veux être pour lui une grand mère, pas seulement bonne à faire des gâteaux, c’est pas trop mon truc, mais pour partager, je crois que c’est le mot qui correspond le plus : le partage. Et ça je veux le vivre avec tous les petits enfants que la vie voudra bien me donner, à commencer par le petit frère de Stitch qui va bientôt être là. J’ai tant d’amour à donner, et les enfants sont une telle source de joie et de bonheur. Si vous avez encore la chance d’avoir des grands parents, et si ce sont des supers grands parents, n’hésitez pas à leur dire combien vous les aimez, et n’oubliez pas de faire une bise spéciale à votre mamie dimanche, c’est la fête des grands mères.
Bonne semaine à toutes et à tous.
La chronique de mamie Stitch-5
Un grand merci à nini-wanted pour les illustrations
et le temps qu’elle m’a accordée je vous invite à visiter son blog !Un grand merci à 
nini-wanted pour les illustrations.

 

4 thoughts on “La chronique de mamie Stitch-5”

  1. Bonjour mamie stitch <3 j'ai lu votre article et voilà ce qui arrive j'ai les larmes aux yeux. À travers vos chronique du mardi on voit, on sent tout l'amour pour votre petit fils. C'est beau. Vous avez une relation fusionnelle. Bien affectueusement amandine

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :