Bonjour à tous.

Contente de vous retrouver après une pause d’une semaine !

Aujourd’hui je vais vous parler non pas de mon statut de grand mère, mais plutôt de celui de maman. Ma vie n’a pas toujours été très rose, j’ai dû affronter ado certaines blessures que même des adultes auraient eu du mal à encaisser, mais bon je suis une éternelle optimiste, d’ailleurs ma devise est “c’est pas grave !” ce qui a le pouvoir quelquefois d’énerver quelque peu mon mari.

Bon revenons à nos moutons, j’ai eu quand même aussi beaucoup de moments de bonheur. Je suis mariée depuis bientôt 30 ans avec un homme merveilleux, qui est toujours là à mes côtés, dans les bons et mauvais moments. Nous avons eu aussi la chance d’avoir deux magnifiques petites filles,qui sont devenues à présent des adultes responsables, sur qui je peux beaucoup compter. Le seul regret que je peux avoir, c’est de ne pas avoir pu rester à la maison pour les élever, et donc j’ai manqué beaucoup de beaux moments.

Par exemple, Sophie, mon aînée a marché pour la première fois alors que je n’étais pas là, la deuxième, elle, a attendu que nous soyons en vacances. Mais bon, ma soeur qui les gardait, me disait souvent le soir, quand je les récupérais, tiens aujourd’hui, elles ont fait ça, elles ont fait ci, c’était très frustrant, et c’est toujours pour moi des regrets enfouis au fond de mon coeur. Parce que je ne pourrais jamais revenir en arrière et vivre ces moments magiques. Alors quand je vois que le gouvernement veut toucher au congé parental, ça me fait bondir. Qu’il laisse le choix aux mamans et aux papas. Je trouve qu’il n’est pas réac, à notre époque, qu’une femme veuille mettre sa carrière professionnelle entre parenthèses pour s’occuper des ses enfants, rien ne remplace les moments passés avec eux dans leur petite enfance, et puis ça leur donne des bases pour leur future vie d’adulte. Bon j’espère que vous me pardonnerez de m’être un peu égarée dans mes propos.

Mais si j’ai un seul conseil à vous donner, profitez au maximum de vos petits loulous, et mettez tous ces beaux souvenirs dans un petit coin de votre tête. Ils vous aideront à affronter les durs moment de la vie. Et sachez qu’on ne peut jamais revenir en arrière !

A présent, j’ai la chance de pouvoir profiter au maximum de mon petit Stitch, non pas comme une maman de substitution, mais comme une mamie gâteuse, qui crée des liens indélébiles avec son petit fils. Je veux que dans longtemps, quand je ne serais plus là, il se souvienne de moi comme de quelqu’un d’exceptionnel ! Excusez moi du peu ! Je vous souhaite à toutes et tous une excellente journée.

Un grand merci à nini-wanted pour les illustrations
et le temps qu’elle m’a accordée je vous invite à visiter son blog !

One thought on “La chronique de mamie Stitch #6”

  1. ah moi je boss aussi depuis la naissance et je ne suis pas du tout frustrer de ne pas voir les progres car c'est la vie je ne regrette pas de bosser oui aimerait passe plus de temps avec elle mais c la vie qui est faite ainsi.. mais vous avez lair en tant que mamie de rester à votre place et ca c'est bien car des mamies trop pesante chez chiant lol ici ma Belle mere fait comme vous et on

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :